Aquila*HDC

ACTUALITÉS


pomel

Objectif Tokyo pour l’équipe de France

15 mai 2019

Pilier de l’équipe de France pendant de longues années en tant que cavalier, avec notamment un titre de vice-champion du monde par équipe aux Jeux Équestres Mondiaux de Rome en 1998 avec son fidèle Thor des Chaînes, Thierry Pomel continue à mettre son talent au service des Bleus, au sein du staff fédéralPilier de l’équipe de France pendant de longues années en tant que cavalier, avec notamment un titre de vice-champion du monde par équipe aux Jeux Équestres Mondiaux de Rome en 1998 avec son fidèle Thor des Chaînes, Thierry Pomel continue à mettre son talent au service des Bleus, au sein du staff fédéral...

Objectif Tokyo pour l’équipe de France
 

Pilier de l’équipe de France pendant de longues années en tant que cavalier, avec notamment un titre de vice-champion du monde par équipe aux Jeux Équestres Mondiaux de Rome en 1998 avec son fidèle Thor des Chaînes, Thierry Pomel continue à mettre son talent au service des Bleus, au sein du staff fédéral : après avoir été l’adjoint de Henk Nooren, puis de Philippe Guerdat, en charge de l’équipe réserve seniors, des moins de 25 ans et des Jeunes cavaliers, il occupe désormais le poste d’entraîneur national depuis la mi-janvier. 
« Je suis très fier d’être aux commandes de l’équipe de France », avoue Thierry Pomel. Mais il ne cache pas qu’il entame ce nouveau chapitre de sa carrière avec une pression supplémentaire, celle de qualifier la France aux Jeux olympiques de Tokyo en 2020. 
« Cela ne va pas être une année tranquille », confirme-t-il. « Je vais tourner avec des cavaliers et des chevaux d’expérience. J’essaie d’avoir la bonne stratégie pour avoir les cinq meilleurs couples afin d’aller chercher la qualification. » Une qualification qui pourra s’obtenir lors des prochains championnats d’Europe à Rotterdam, en août prochain, ou lors de la finale Longines FEI Jumping Nations Cup™ à Barcelone, en octobre. 

Les différentes étapes du circuit Longines FEI Jumping Nations Cup™ vont donc avoir leur rôle à jouer si la France veut décrocher son ticket pour les JO, à commencer par l’étape bauloise ce Vendredi (14h00). « C’est le premier CSIO5* de la Division 1 et il est à domicile. Ce sera le point de départ de la qualification pour la finale », rappelle Thierry Pomel, pour qui cette journée sera forte en émotion. Ce sera le début de la campagne de qualification pour les Vestes Bleues et ce sera surtout la première fois que Thierry Pomel portera le drapeau tricolore lors de la parade des nations. « Je le connais bien ce terrain, j’y ai couru plusieurs Coupes des Nations avec Thor, j’y ai gagné, mais y entrer avec le drapeau, cela va être une vraie émotion. Surtout avec ce public que j’adore et qui nous pousse toujours ! »
Pour ce premier round, l’entraîneur national a décidé de s’appuyer sur Simon Delestre et Uccello de Will, Nicolas Delmotte et Ilex VP, Alexis Deroubaix et Timon d'Aure, Pénélope Leprevost et Vancouver de Lanlore et Thierry Rozier et Venezia d'Ecaussinnes. Et il se réjouit de voir revenir des piliers de la discipline dans l’équipe. « Je suis très heureux de voir Simon (Delestre) de retour dans le groupe France et de pouvoir compter sur son expérience pour aller décrocher la qualif’. »